Agir dès à présent pour diminuer le stress au quotidien peut se faire en apprenant à s’ aménager quelques moments de plaisir dans nos intenses journées !


 

Et si nous commencions par la pause déjeuner ! Profitons-en pour en faire un vrai moment de plaisir !!

Interdiction de vite avaler n’importe quoi, n’importe comment, de façon compulsive, pour en avoir fini au plus vite !! Rien de pire pour vous rendre malade à long terme ( fatigue, maux d’estomac, déprime …) : ce n’est pas nouveau ! Éteignez un instant votre téléphone, respirez et déjeunez dans une ambiance agréable et propice à recharger vos batteries ! Vous relâcherez toute la tension accumulée durant votre matinée tumultueuse et vous agirez sur votre jauge de stress du jour !

Donc, voici nos deux règles à appliquer systématiquement :

  • Règle n°1 : choisir son repas avec soin
  • Règle n°2 : prendre le temps

Facile et simple de s’en rappeler ?! Mais pour en faire un VRAI moment complet de plaisir , il est nécessaire de prendre conscience que : suivre ces deux règles revient concrètement à être à l’écoute de soi même et de ses envies.

 


Un exercice à pratiquer régulièrement, pour apprendre à être à l’écoute de soi-même et faire de votre pause déjeuner, une vrai pause ET un vrai moment de plaisir dans votre journée  !


 

  • Première étape : définir ce qui vous fait envie aujourd’hui ?

(Oui, à ne pas confondre avec  « besoin » !) Réfléchissez-y quelques minutes, ce n’est vraiment pas du temps perdu !

Votre dialogue intérieur pourrait ressembler à ceci :

« De quoi ai-je envie ? « …. « J’sais pas »…. « Je devrais manger quelques carottes crues mais je n’ai apporté que les restes du repas d’hier soir. Des pâtes. Avec du jambon blanc. Et de la crème. »… « Je n’ai pas du tout envie de pâtes et surtout pas du jambon blanc ! » … « J’ai envie … de soleil ! » « J’peux quand-même pas manger du soleil ! (N’importe quoi ce coaching !)» « Du soleil ! » « Mmm » « Du soleil, sur une plage, un cocktail bien frais à la main ! »

C’est là que ça devient intéressant : vous vous êtes demandé de quoi vous aviez envie de manger et vous évoquez « une envie de … vacances ! » BINGO ! Nous savons maintenant ce qui créerait un vrai moment de plaisir pour vous.

 

  • La seconde étape :  relier votre envie à votre pause déjeuner !

Pour cela, il faut que vous réfléchissez à ce que représente cette envie de vacances : posez – vous la question « Comment est-ce que je fais rentrer cette envie de soleil dans mon repas parce que tout de suite, je ne peux pas partir à la plage (et il ne fait même pas beau !) » Peut-être que pour vous, le soleil passe aussi par un poulet tandoori, peut-être qu’il passe par une orange, un œuf au plat… à vous de voir selon votre humeur !

 

Notez que le plus important est d’identifier des envies et, pour ne pas être déçu, de les suivre. Si ce n’est pas possible sur le champ, promettez-vous d’y revenir ! C’est comme ça que vous commencez à introduire de vrai moment de plaisir dans votre quotidien et à travailler sur la diminution du stress dans votre journée. Échangez avec votre famille, vos collègues, vos amis, vos envies de voyages, de vacances, et n’oubliez surtout pas d’écouter les leurs 😉

 

  • La dernière étape : profitez pleinement de votre moment !

Assurez-vous que lorsque vous mangez, vous goûtez réellement votre nourriture ! Faites travailler tous vos sens : identifiez les arômes, les saveurs ! La présentation vous met en appétit ? Quel goût ont les aliments vraiment ? Quelle est leur consistance ou leur texture ? Quelle est la température ? Les couleurs ? Comment combiner les aliments pour qu’un nouveau goût en ressorte? Prenez le temps de mâcher ! Demandez-vous de temps en temps si vous êtes rassasié. Pas la peine de continuer si vous n’avez plus faim, vous avez terminé !

 

Grâce à ce petit exercice, vous  aurez expérimenté en complément :

  • Le contrôle : c’est vous qui avez choisi le repas
  • L’écoute : vous vous êtes écouté ; vous vous en serez reconnaissant 😉
  • Le plaisir : vous avez pris plaisir à goûter les aliments
  • La gratification : une affaire rondement menée
  • La perspective d’une récompense

 


Poursuivez ainsi et prévoyer des plaisirs à venir ! C’est toujours plus facile de vivre des situations de stress quand nous savons que des moments de bonheur nous attendent après !


 

Il vous suffit maintenant de répéter l’exercice et de les planifier :

  • Cherchez des moments dans la journée où vous pouvez vous faire plaisir. Vous pouvez vous faire plaisir parce que c’est vous qui êtes aux manettes, vous n’êtes redevable à personne à ce moment-là.
  • Cultivez le plaisir : plus vous vous entraînez, plus vous devenez performant 😉
  • Si le stress vous envahit, concentrez-vous sur la tâche en cours et rien d’autre en vous disant qu’à telle heure, vous aurez un menu plaisir à déguster J et foncez !

 

 


Pour aller plus loin


De nos jours, « travailler » a parfois perdu de son sens ! À une époque, nos ancêtres étaient agriculteurs. S’ils ne cultivaient pas, rien ne poussait … et ils ne mangeaient pas ! Aussi simple que ça ! (Pas de quoi faire toute une psychanalyse ;-))

Mais le monde s’est un peu complexifié depuis et nous ne savons plus pourquoi nous travaillons. « Quelle en est l’utilité ? » pouvons-nous nous demander, confrontés à notre travail rémunéré ou à bien d’autres choses dans notre vie.  Sans réponse, il est difficile de bien le vivre ! D’autant plus, si vous avez la sensation d’être systématiquement sollicité pour répondre à des objectifs toujours plus élevés,  des sentiments d’injustice et d’impuissance peuvent s’installer. Ces sentiments sont en lien étroit avec le stress !

Parmi les exercices que je vous propose pour diminuer le stress, vous trouverez aussi :

Il se pourrait que vous éprouviez le besoin d’être accompagné sur une meilleure gestion du stress dans votre quotidien, n’hésitez pas, je suis là pour ça !

Katrine Horn

Ce article est également disponible en EN.